911 – les non-explications officielles

Ce petit mémo pour rappeler qu’à ce jour -et contrairement à ce que l’on pourrait croire- il y a tout simplement -et officiellement- pas d’explication au processus d’effondrement brutal des deux tours du World Trade Center le 11-Septembre.

En effet, le rapport final du NIST*  paru en septembre 2005 se contente de constater que ces effondrements se sont produits essentiellement en chute libre sans chercher à expliquer le fait que les étages et colonnes inférieurs n’ont manifestement présenté aucune résistance à la chute. Comme si ce phénomène allait de soi, alors qu’il est mécaniquement surprenant.

Le parti pris d’éluder cet aspect est spécifiquement explicité dans la note 13 de la page 82 (NIST NCSTAR 1) :
<<The focus of the investigation was the sequence of events from the instant of aircraft impact to the initiation of collapse for each tower. For brevity in this report, this sequence is referred to as the “probable collapse sequence,” although it does not actually include the structural behavior of the towers after conditions for the collapse initiation were reached and collapse became inevitable.>>

Le rapport ne reviendra qu’une demi-page -sur environ 10000 en incluant toutes les annexes ! – sur la question de cet effondrement, juste pour stipuler qu’il était inévitable  (NIST NCSTAR 1 – p146 – paragraphe 6.14.4)

Au sujet de ce processus d’effondrement, notons que de nombreux citoyens gardent en tête l’animation 3D d’un documentaire diffusé vers 2003 illustrant la théorie “pancake”. On y voit les étages s’empiler les uns sur les autres. Cette théorie, qui avait été proposée par le FEMA dans son rapport initial, ne rend manifestement pas compte du démembrement des colonnes centrales et a finalement été écartée par le NIST.

Pourquoi ces effondrements étaient-ils inévitables ? Cette question aurait d’autant plus mérité une enquête que ces effondrements brutaux sont responsables de la plupart des décès dans les tours.

En 2007, alors qu’un groupe d’architectes et ingénieurs ont demandé au NIST davantage d’explication, celui-ci a reconnu dans sa réponse “Nous sommes incapables de fournir une explication complète de l’effondrement total” .

Parallèlement, le NIST a reconnu qu’il n’avait pas recherché la présence éventuelle d’explosifs. Pourtant :

– une telle démarche fait partie de la procédure d’investigation criminelle standard aux Etats-Unis ;
– de nombreux indices indiquent que cette hypothèse est très probable et en tout cas incontournable
(observations en direct : pulvérisation des matériaux, démembrements des colonnes, expulsion latérale rapide de débris massifs, nombreux témoignages de multiples explosions. Observations ultérieures : mesure par satellite des températures au sol le 16 septembre (NASA), présence d’acier en fusion dans les décombres, sphérules d’acier dans les poussières,…)

A propos de l’effondrement de la 3ème tour, le WTC 7, il aura fallut attendre novembre 2008 pour que le NIST présente ses conclusions. Malheureusement, ces conclusions sont fondées sur une simulation informatique pour laquelle le NIST refuse depuis de divulguer les détails…

* NIST : National Institute of Standards and Technology

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *