Musik !

màj 27/06/2018

Issu d’un milieu sans musicien, je me suis découvert une vocation de batteur à l’âge de 5 ans lors d’un spectacle … de cirque !
J’ai commencé l’étude de cet instrument peu de temps après et, adolescent, j’ai joué dans divers groupes. Cependant, découragé par le travail demandé pour progresser, j’ai préféré me consacrer à mes aspirations scientifiques ! 🙂

Au tournant du siècle et de mes 30 ans, j’ai ressenti le désir de suivre corps et âme mon élan vers la musique…

Je suis avant tout batteur. C’est l’instrument qui me passionne et auquel je consacre le plus de temps. Ma vitrine internet est ici :

Il y a beaucoup de styles différents de jeu de batterie.

En voici quelques uns qui me touchent et m’inspirent :

Pop, pop, pop…

Jamie Cullum – Don’t Stop The Music (live à Jazz à Vienne) , (l’extase ! Brad Webb on drums )

Peter Gabriel – Sky blue (live) (Ged Lynch aux baguettes. Là c’est minimaliste pour le batteur mais non moins l’extase pour moi, un peu comme avec Pink Floyd)

Archive – Pills (live in Athens) (Steve “Smiley” Barnard à la batterie)

En jazz-fusion, un de mes groupes préférés :
Pat Metheny Group – Minuano (dompteur : Paul Wertico)

Ici un chorus de percu-batterie dans le style afro-cubain “songo” (3′ – Orchestre Mandinga – noms des musiciens non trouvé)

Et là un autre sur un ostinato typiquement cubain, joué par Francis Arnaud avec la décontraction qui le caractérise. Un de ces moments jouissifs qui ponctuent les jam-sessions du Baiser Salé animées par François Constantin.

Parmi mes batteurs fétiches : Simon Phillips (Mike Oldfield, Toto, The Who,…mais aussi Véronique Sanson, Michel Berger/France Gall). Voici un aperçu de son jeu : Hiromi Trio Project. Je trouve cela réjouissant même si je n’écouterais pas à longueur de journée 🙂

Toujours du côté des maîtres, j’aime bien cette version “explosive” de Higher Ground, avec Dave Weckl et Chris Colemann.

Et ça c’est chouette aussi : Mehliana – Centinela (Mark Guiliana avec Brad Meldau aux claviers).

Et puis, allez zou, un solo de Dave Weckl (2017).

____

Début 2018, j’ai rejoint la troupe de musique néo-celtico-médiévale Les Derniers Trouvères.

J’y joue du davul (tambour à 2 peaux aux timbres différents) et je chante.

Calendrier ici .

On est bien loin de la batterie mais je prends beaucoup de plaisir à participer à cette tranche de création. J’en apprécie les sonorités, les mélodies, les rythmes, les paroles et la philosophie qu’il véhicule.

____

Auparavant j’ai joué au sein de la troupe de percussions brésiliennes Samba do Pydjam de 2010 à 2013.

Ce fut une façon très agréable de bosser le feeling brésilien dans une ambiance chaleureuse et enthousiaste.
La samba étant une musique festive et facile d’accès, il est relativement aisé de trouver des occasions de jouer en public et le retour de l’auditoire est souvent gratifiant !

 

Comments are closed.