Un Grand Jury fédéral va examiner la plainte déposée par le “Lawyers Committee for 9/11 Inquiry”

En avril dernier, le Lawyers Committee for 9/11 Inquiry a envoyé une pétition au procureur du district Sud de New York.

(Lien vers le document.)

À L’issue du délai de six mois réglementaire, ce-dernier a accepté que la plainte soit examinée par un “grand jury fédéral“. (1)

Dans ce document, le Comité présente les résultats des diverses enquêtes citoyennes qui prouvent la présence d’ ‘explosifs’ placés préalablement dans les 3 buildings du World Trade Center (tours jumelles et WTC7). (2)

Il constate que la présence de tels dispositifs constitue un crime fédéral puisque les effondrements inattendus des tours -alors que les pompiers disaient maîtriser les incendies- sont la cause principale des quelques 3000 morts liés aux attentats. Or ce crime n’a pour le moment donné lieu à aucune enquête officielle ni poursuite judiciaire. (3)

Les audiences devant le Grand jury devraient avoir lieu en 2019. Ce sera ainsi la première fois, dix-huit ans après les crimes, que la justice civile états-unienne se penchera sur cet aspect pourtant essentiel des attentats du 11/9.

————–

(1) Le droit américain concernant cette démarche est rappelé en début du texte.
p7 : “A Federal Grand Jury has broad powers to investigate the federal crimes of 9/11”,
p12 : “The DOJ and the grand jury have a legal and a moral imperative to follow the evidence of 9/11 wherever it may lead”.
(2) La partie F expose les multiples constats qui prouvent la nécessité d’un apport colossal d’énergie. Il est probable qu’il ne s’agissait pas d’explosifs conventionnels. Quoiqu’il en soit, les compte-rendus officiels nient ces faits et ne peuvent les expliquer.
(p22 : “Evidence that Pre-planted Explosive and/or Incendiary Devices Were Detonated and Ignited at the World Trade Center on 9/11 is Broad and Conclusive“).
(3) p53 : “In this case, the evidence is not only reasonable, it is compelling and disturbing. It raises serious questions about the events of 9/11, and proves that other perpetrators beyond the alleged hijackers were involved in the slaughter of so many innocent people.”
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *